casino en ligne

Normes techniques

Les domaines d'expertise liés : Matériaux Analyse de données Normes techniques

De nombreux matériaux de construction sont susceptibles d’être un support de développement pour les moisissures. Parmi les garanties techniques que ces matériaux peuvent apporter, la résistance à la croissance de moisissure apparait aujourd’hui comme un argument commercial et sanitaire important.

 

Les risques et enjeux

 

Le développement de moisissures sur des matériaux de construction peut avoir lieu en cas de mauvaise conservation (sur le chantier…) ou après construction si les conditions d’usage, d’aération et d’utilisation n’ont pas été respectées. De même, les dégâts des eaux peuvent être impliqués dans l’apparition des moisissures sur les matériaux.

Ces développements de moisissures vont non seulement avoir un impact visuel sur le produit mais aussi sur ses propriétés physiques. De plus, les risques liés à la santé sont identifiés puisque la production de spores et de mycotoxines par ces moisissures peut générer différents troubles respiratoires chez les professionnels du bâtiment et les personnes vivant dans des lieux contaminés (cf qualité de l'air intérieur).

 

 

Notre méthode

 

Les tests de résistance à la croissance de moisissures sont menés suivant un ensemble de normes internationales que nous sommes en mesure de réaliser :

En cas de besoin, nous pouvons également appliquer d'autres normes ou protocoles.

Chaque norme est choisie avec vous suivant le matériau à étudier (plâtre, bois, béton, peinture, tissu technique, plastique…). Celle-ci est ensuite réalisée en chambre climatique où les conditions sont contrôlées. Les souches de moisissures utilisées sont référencées et proviennent des souchothèques internationales (CBS, IP, ASTM…) ou sont isolées de matériaux contaminés.

Notre connaissance des moisissures nous permet aussi de vous conseiller sur le choix des normes mais aussi de les adapter selon vos besoins. En collaboration avec notre service Recherche et Développement, nous pouvons déterminer les conditions du test et adapter le choix des souches de moisissures suivant l’utilisation finale de votre produit.

 

Quelques exemples

 

Après apparition de taches sur un matériau au niveau d’un site d’utilisation, nous avons les souches de moisissures incriminées. Les tests ensuite réalisés pour vérifier l’efficacité du biocide introduit dans le matériau ont été menés avec les souches précédemment isolées. Cette méthode présente donc l’intérêt de travailler avec des souches connues pour poser des problèmes in situ et valide donc l’efficacité du biocide introduit vis-à-vis de celles-ci.